Oncle Akra s’y colle, au Scopitone eTrue (fky+ddo/mc)

Cher lecteur,

C’est l’avantage d’écrire sur un blog assez confidentiel sinon franchement intimiste que de pouvoir aisément tutoyer son lectorat, même si la plume est plurielle, le propos est singulier …

Je t’écrivons à toi lecteur par voix conjuguées (plus ou moins correctement) et mises en accord (plutôt dissonant) dans un formel forum familier des flux avec zoulis zimages qui bouzent et tout :

avatar franky alt Frankygnol :
Tu n’es pas sans avoir remarqué que notre ligne éditoriale s’adapte désormais à ta personnalité standard telle qu’elle nous est décrite par la mine austère des tas qui tiquent comme elle chiale, au paragraphe 52 alinéa 7 consacré à l’étude sociologique exhaustive de l’utilisateur earthien du réseau connu sur cette planète sous le nom d’internet. En effet, comme nous te savons chômeur free-lance, chercheur de longue durée et retraité à temps partiel, vacancier sous contrat certifié et permanent des RTT, nous te transmettons désormais les offres d’emploi venues à notre connaissance.
Et comme notre rédacteur Blohide se passionne également pour les petits riens dans les vies des grands de ce monde et des autres (des autres mondes, pas des autres gens, ceux-là malheureusement ce gros tas s’en fout !), et que nous te savons de plus friand de potins graveleux et d’anecdotes sordides, il semble disposer d’une liberté totale (qu’il utilise à plus ou moins bon escient) et qui se trouve certainement additionnée d’incitations sournoises au commérage de la part de son entourage dans le choix de ses papiers.
avatar akra playa Oncle Akra :
C’est rigolo de continuer à nommer « papiers » les productions de nos pigistes alors qu’elles ne sont actuellement distribuées que sous des formes virtuelles et censément immatérielles. Comme d’évoquer une plume plurielle alors qu’on utilise tous le même clavier à tour de rôle, je n’y peux rien, je trouve que c’est désopilant. Et des os pilant, il y en a plein la musette à Dbeurg. Je sais, il serait plus convenable de parler de la musette de Dbeurg, mais je fais ça juste pour faire enrager le Terminator qui se gondole, ni à Venise ni sur les bords, mais dans son coin parce qu’il vient de comprendre le titre. Et ne me demandez pas comment ça peut être tonitruant, c’est actuellement pour moi l’heure de passer à table.
Vous verriez ça, il est dans un drôle d’état Blohide !
avatar not available x Blohide :
Salut à toi public cible. Si tu souhaites ardemment voir survenir une entité récapitulative et imprimée sous reliure pleine peau de zobi afin d’agrémenter ta bibliothèque et d’épater tes amis, tu peux toujours arrêter de naviguer mollement d’une page purement récréative à une autre encore plus improductive pour consacrer tes prochaines heures à monter un dossier de souscription en notre faveur, ou à lancer une pétition virulente, et déposable au Ministère de l’Inculture des Intergalaxies sitôt qu’elle aura rassemblé les signatures de 99% de notre lectorat. À toi de décider quel est le 1% de ta personne qui s’y refuse résolument.
Avatar Frankygnol Fond 1 Frankygnol :
Pour revenir aux raisons profondes de ce revirement dans notre politique éditoriale, on peut t’assurer qu’elles n’ont rien de vénales ou bassement mercantiles, ni même liées à une quelconque recherche de notoriété ou d’audimat de notre part. (Le caractère singulier que tu revêts actuellement nous est particulièrement précieux). S tu es oisif, lascif et dubitatif, nous sommes pour notre part ouverts, débonnaires et parfois vulgaires. Tu me rétorqueras que ça n’explique rien, mais j’ajouterai que c’est pourtant notre seule piste. Nous avons, tu t’en doutes, nous aussi fait le constat d’une certaine dispersion dans notre déroulement narratif.
Avatar Akra playa 1 Oncle Akra :
Ce qui n’interdit pas une rigueur scientifique permanente et une cohérence irréprochable, j’y veille et j’espère que tu m’en sais gré.
avatar-samulfu-champetre Samulfu :
Moi je voulais juste te rassurer sur mon sort si tu penses à moi. Je suis bien vivant, suite au crash survenu sur Pétune <ici>
avatar fuji nembourg Jean-Christophe Inembourg :
Et moi je ne voudrais pas passer pour rabat-joie, mais on ne peut tout de même pas tous venir faire notre petite dédicace, sinon ça va être franchement décousu et sans intérêt ! Si je peux me permettre de recentrer le propos, il s’agit surtout de savoir ici si notre proposition est adéquate à la demande …
avatar phenol rose 1 Phénol :
Il vous faut élever votre niveau de conscience !
Silence glacial, aucune connexion entrante détectée …
Avatar Frankygnol Fond 1 Frankygnol :
Je tente d’un clavier timide de poursuivre le fil dévidé d’une discussion fort décousue en effet, et même en passe de partir en loques pour reprendre sur une note optimiste. Si Phénol nous encourage, c’est que rien n’est perdu, et qu’il est sans doute en notre pouvoir d’appréhender, sinon l’ensemble des forces à l’œuvre dans la destinée des Journées Imaginaires, du moins les influences majeures qui la guide. Il n’est donc pas exclu que nous puissions dans un quelconque avenir, sinon contrôler, du moins comprendre pourquoi et comment ces articles surgissent en nos pages.
Avatar Akra playa 1 Oncle Akra :
Si ça c’est de l’optimisme, je préfère encore relire Cioran !
Avatar Maya Kovski ptit 1 Commandant Maya Kovski :
Pour les consciences je ne garantis rien, mais pour élever les passagers, rien ne vaut un vaisseau à propulsion nucléaire.
Avatar Frankygnol Fond 1 Frankygnol :
Décidément on n’est pas aidés ! Et après ça certains s’étonneront que l’on accepte pas les articles proposés par des multividus !
avatar-phenol-rose-sky Phénol :
Et pourtant ils pourraient vous apporter beaucoup, il en va de même des consciences et des marches d’escalier : plus il y en a, et plus il y a de chances de pouvoir s’élever. Enfin, ça, ce sont des probabilités, hein, l’analogie est d’ailleurs réellement valable uniquement si l’on imagine un escalier complètement dingue et construit aléatoirement : les écarts peuvent être indécelables ou faramineux, et bien évidemment montants ou descendants l’un par rapport à l’autre, de sorte que rien ne vous garantit que l’évolution générale se fera vers le haut, ou le bas, ou n’importe où d’autre en fait.
avatar maya mire Commandant Maya Kovski :
C’est d’ailleurs un peu comme dans l’espace interstellaire, l’évolution de la conscience : bien malin celui qui peut dire si une modification va vers le « haut » ou le « bas ». C’est comme le nord et le sud et toutes ces âneries, ça dépend comment on se tourne. Personnellement j’utilise un double système de visualisation spatiale des couleurs partiellement exo-centré et semi-dynamique. C’est assez compliqué à expliquer, et ça peut être passablement nauséeux à l’usage, mais pour ceux que ça intéresse, ça fonctionne aussi pour s’y repérer dans les déplacements d’états de conscience.

© Frankygnol

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.